Catégories
Crédit Immobilier

Trop de crédits ? Pensez au rachat de crédit

Le rachat de crédit est une opération judicieuse permettant de regrouper l'intégralité de vos crédits en un seul. Grâce à cette solution, vous avez la possibilité d'alléger vos mensualités et donc de réduire votre taux d'endettement. Il convient toutefois de prendre certaines précautions.

Assainissez votre budget grâce au rachat de crédit

La première raison de s'orienter vers un rachat de crédit est le rééquilibrage de votre budget. En effet, étant donné que l'intégralité de vos crédits est regroupée en une seule mensualité, vous bénéficiez d'un allégement substantiel. Si malheureusement vous avez accumulé les emprunts, une grande partie de vos revenus est alors consacrée à leur remboursement. Si vous dépassez les 33% d'endettement (c'est-à-dire de remboursement des crédits par rapport à vos revenus), vous pouvez être dans une situation de "mal-endettement".

De cette optique, le rachat de crédit représente une solution toute trouvée. Cela concerne aussi bien les crédits à la consommation que les crédits immobiliers. En effectuant un rachat de crédit, tous vos prêts en cours seront alors soldés et réunis auprès d'un seul organisme emprunteur. Mais attention, cela ne signifie pas pour autant que vos dettes sont effacées. Les capitaux restants sont ainsi rachetés pour être regroupés dans un seul contrat qui vous oblige à rembourser les mensualités définies selon un nouvel échéancier.

En ce qui concerne la durée d'emprunt, il est également possible d'effectuer un échelonnement mieux adapté à vos capacités d'emprunt. Dans une telle situation, il est vivement recommandé de simuler un éventuel rachat de ses crédits avant de signer un contrat. En ayant toutes les informations à votre disposition dès le départ, vous comprendrez exactement quels sont vos engagements, le montant de votre dette globale ainsi que le remboursement mensuel dans lequel vous vous engagez.

L’erreur couramment commise par les vendeurs est d’estimer un immeuble avec, comme élément principal, le prix au mètre carré.

La deuxième erreur est d’estimer les appartements individuellement, puis par une somme déterminer le prix de l’immeuble.

Pour cette deuxième technique, l’approche est bonne si l’immeuble est divisible mais d’autres critères vont rentrer en compte dans l’estimation.

Rachat Crédit Immobilier

Simplifiez votre gestion budgétaire via un rachat de crédit

L'accumulation des crédits est une spirale infernale qui peut très vite vous mener à une situation de surendettement. De ce fait, un rachat de crédit s'avère particulièrement judicieux pour assainir vos finances. Vous pourrez ainsi organiser beaucoup plus facilement vos dépenses récurrentes.

Si vous possédez plusieurs crédits, les prélèvements sont alors répartis tout au long du mois. Par contre, en les regroupant vous n'aurez qu'une seule mensualité à régler. Résultat, vous obtenez une gestion financière beaucoup plus aisée, car vous savez à quelle date tombe précisément le prélèvement. Cela peut vous paraître optionnel, mais pour de très nombreuses personnes il s'agit de bénéficier d'une gestion budgétaire plus aisée pour éviter certains découverts bancaires et donc des frais supplémentaires.

Englobez vos crédits avec un taux d'intérêt plus bas

Lorsque vous avez contracté vos prêts, le taux d'intérêt était peut-être beaucoup plus élevé qu'aujourd'hui. Résultat, le coût du remboursement du crédit pèse quotidiennement sur les ressources de votre foyer. Encore une fois, le rachat de crédit s'avère une solution intéressante pour revoir l'intégralité des prêts en cours et ainsi vous faire bénéficier d'un meilleur taux d'intérêt. Il suffit de regrouper l'intégralité des crédits immobiliers, des prêts personnels et des crédits renouvelables avec un taux nominal important. Selon la conjoncture et la globalité de vos crédits, vous réduirez alors le montant du remboursement des intérêts bancaires.

Autre élément sur lequel vous pouvez jouer : le coût de l'assurance directement liée au crédit. En changeant de contrat lorsque vous effectuez le rachat de crédit, c'est une autre possibilité sur laquelle des économies sont réalisables. Votre situation familiale et professionnelle a peut-être évolué depuis la souscription initiale des crédits. Par conséquent, certains réajustements sont nécessaires, notamment le niveau de couverture ainsi que des garanties personnalisées. Cette négociation est bien évidemment possible au moment du regroupement de vos crédits. N'hésitez pas à indiquer tous les éléments nécessaires à l'étude de votre dossier au conseiller qui vous proposera le rachat de crédit.

Financez un nouveau projet

Vous avez envie d'avancer et de vous orienter vers un nouveau projet. Le problème est que vous êtes actuellement bloqué par l'accumulation de vos crédits. Plutôt que de vivre cette situation comme une fatalité, il vaut mieux envisager une solution parfaitement raisonnable qui vous permettra de financer votre nouveau projet. En ce sens, le rachat de crédit permet l'ajout d'une trésorerie spécifique à ce type de financement.

Êtes-vous éligible au rachat de crédit ?

Ce dispositif est soumis à une éligibilité en fonction de la constitution de votre foyer et de vos revenus. À titre d'exemple, vous êtes peut-être locataire avec l'envie grandissante d'acquérir votre propre logement. Ou bien vous êtes déjà propriétaire, mais vous avez besoin d'un financement supplémentaire dans le but de réaliser des travaux de rénovation. Peu importe la situation dans laquelle vous êtes, le besoin de financement est alors palpable.

Le montant nécessaire pour l'acquisition d'un nouveau logement ou pour des travaux de rénovation s'additionnera alors à l'intégralité des crédits en cours. Ensuite, les mensualités seront alors définies avec des conditions de remboursement spécifiques, toujours en adéquation avec vos capacités d'emprunt. Plutôt que de contracter un prêt supplémentaire, vous l'intégrerez avec les autres crédits en cours.

Les conseils à respecter scrupuleusement

Vous l'aurez compris, le rachat de crédit offre de très nombreux avantages. Mais pour tirer profit de cette situation avec les conditions les plus avantageuses, veillez à bien comparer les offres des différents courtiers et banques. Profitez-en également pour vous appuyer sur leur expertise pour obtenir un montage financier se basant sur une étude de faisabilité. Cette dernière est absolument indispensable pour s'assurer que vous n'allez pas être en difficulté pour rembourser vos crédits.

Des normes de recevabilité existent parmi les établissements de crédit. L'obtention d'un rachat de crédit est donc soumise à des conditions très strictes en fonction des critères de chaque établissement emprunteur.

Sans surprise, le rachat d'un crédit implique un engagement de votre part, notamment sur le fait de rembourser votre dette. Une fois que vous avez bien compris ces différentes notions et que vous prenez le temps de comparer les différentes offres, n'hésitez pas à regrouper vos crédits en une seule mensualité grâce au rachat de crédit. C'est une démarche administrative qui permettra incontestablement d'améliorer votre quotidien.

Catégories
Uncategorized

Préparer sa retraite : zoom sur le patrimoine immobilier

Au même titre que l'or, la pierre n'a cessé de démontrer sa capacité à s'établir comme étant une véritable « valeur refuge ». L'immobilier constitue alors un placement de choix sur lequel on peut toujours compter pour sécuriser son argent ainsi que ses économies, sans compter qu'il est moins touché par la conjoncture économique et que l'on est face à un déficit chronique de logements en France. Voilà pourquoi il demeure jusqu'à aujourd'hui une carte maîtresse pour la retraite.

Grâce à l'effet levier du crédit, lequel est souvent considéré comme le « Saint Graal » de l'immobilier, on pourra se constituer un patrimoine solide à moindre frais, bénéficier de revenus locatifs plus importants, et bien sûr augmenter ses chances de booster la rentabilité de l'investissement. Perçus de manière régulière, ces revenus permettent à l'investisseur de préparer sa retraite. Vous aussi, vous désirez tirer profit de la pierre pour percevoir un revenu passif important quand viendra l'heure de la retraite ? Découvrez tous nos conseils.

Préparer sa retraite grâce à l'immobilier : se faire accompagner par un conseiller financier

Pour vous assurer un investissement rentable qui pourra pallier la baisse de revenus qui s'opère dès la retraite, il vaut mieux ne pas agir seul. Lorsqu'il est question d'investissement immobilier, il est toujours indispensable de déléguer certaines tâches à des personnes qui s'y connaissent et qui possèdent le savoir-faire et l'expertise nécessaires.

Il peut alors être pertinent de vous faire accompagner par un conseiller financier. Comme préconisé par des plateformes comme chez Neofa, il est en effet le mieux placé pour vous orienter vers le type de placement le mieux adapté. Pour ce faire, il se charge d'effectuer préalablement un bilan patrimonial dans le but d'obtenir chaque élément lui permettant d'évaluer la rentabilité de votre futur investissement, et de savoir si celui-ci vous permettra ou non de profiter d'une retraite dorée.

Il vous aidera de surcroît sur les choix financiers à faire pour optimiser au maximum votre placement. Étant un professionnel pluridisciplinaire, un conseiller financier peut aussi vous prodiguer des conseils avisés sur tout ce qui est pratique technique, juridique et administrative inhérente à votre investissement immobilier. Quoi qu'il en soit, il saura vous accompagner au fur et à mesure que votre situation ainsi que les règles fiscales évolueront.

patrimoine-immobilier

Préparer sa retraite en profitant de l'effet levier du crédit immobilier

Étant donné que votre objectif est de parvenir à percevoir des revenus complémentaires au moment de votre retraite, nous vous conseillons de faire l'impasse sur l'immobilier de jouissance, c'est-à-dire l'achat d'une résidence principale ou secondaire. Pour atteindre cet objectif, votre conseiller financier vous orientera certainement vers l'investissement dit locatif. Ce genre d'investissement consiste à faire l'acquisition d'un bien immobilier puis le mettre en location et en générer le plus de bénéfices.

Pour le concrétiser, il convient de miser sur le levier de l'endettement dans le but de booster votre capacité d'investissement. Et rassurez-vous, car les taux du crédit immobilier sont jusqu'à aujourd'hui au plus bas. Grâce à l'effet levier du crédit immobilier, vous pouvez acquérir un bien immobilier d'une valeur nettement supérieure à ce que vous possédez réellement en actif monétaire. En guise d'exemple, vous pouvez acheter une maison qui vaut 75 000 € en vous appuyant sur un apport financier de 10 000 € et la mise en place d'une dette de 65 000 €.

Une fois que le bien est acquis et mis en location, les loyers perçus vous permettront de rembourser les mensualités de crédit. Dès lors que le crédit immobilier que vous avez contracté est totalement remboursé, vous récupérez la pleine propriété du bien et bien sûr les loyers qui y sont associés. Dans ce cas, ce bien vous permet de dégager des revenus passifs récurrents quand viendra votre retraite.

Quel type d'investissement immobilier à privilégier pour préparer sa retraite ?

Afin que l'effet levier du crédit puisse produire des effets positifs, il est dans votre intérêt de vous assurer que la rentabilité économique de votre investissement soit nettement supérieure au taux d'emprunt. En partant de ce constat, vous ne devez choisir que le type d'investissement qui rime avec rentabilité conséquente. C'est dans ce genre de contexte que l'accompagnement d'un conseiller financier prend toute son importance.

Si vous voulez vraiment tirer profit du levier de l'endettement, nous vous conseillons de préférer l'investissement en LMNP (loueur meublé non professionnel) à la location nue. Cela vous permettra d'investir dans 4 types de biens, à savoir les EHPAD, les résidences étudiantes, les résidences hôtelières et les résidences de tourisme. Cependant, il vaut mieux éviter d'investir dans les deux dernières étant donné les aléas économiques et difficultés financières auxquels elles sont soumises actuellement avec la pandémie du coronavirus.

Il faut dire que le statut de LMNP est synonyme de déduction des chargés supportés par l'investissement, à savoir les intérêts de crédit immobilier ainsi que les travaux à effectuer. Imposable aux BIC (bénéfices industriels et commerciaux), il permet de surcroît l'utilisation de l'amortissement pour alléger les prélèvements tant fiscaux que sociaux. Ainsi, vous ne serez pas imposables sur vos revenus sur une période de 15 à 30 ans.

preparer-sa-retraite-zoom-sur-le-patrimoine-immobilier

Investir dans la pierre papier pour préparer sa retraite : est-ce une bonne idée ?

Investir dans la pierre papier, c'est avant tout investir dans la pierre avec des apports moins conséquents, et ce, sans que vous ayez à vous occuper vous-même de la gestion locative. Le principe d'un tel placement est que vous souscrivez dans des parts de sociétés civiles de placement immobilier (SCPI).

Vous deviendrez dès lors associé de la SCPI, et donc propriétaire d'une partie d'un patrimoine immobilier diversifié dont la gestion est prise en charge par des professionnels. En fonction de votre participation, vous percevez des revenus à intervalles réguliers. Vous profitez alors des avantages d'un placement intéressant, et ce, sans les inconvénients. Au vu de tout cela, investir dans la pierre papier pour préparer votre retraite est bel et bien une bonne idée. Mais mieux vaut choisir l'orientation car les SCPI peuvent être de plus-values, de rendement ou de défiscalisation immobilière. Là encore, l'accompagnement d'un conseiller financier est plus que conseillé.

Catégories
Conseils d'expert

Trois raisons de réaliser un investissement dans un local commercial

Catégories
Conseils d'expert

5 conseils à suivre avant d’acheter un local commercial

Catégories
Bail commercial Conseils d'expert

Comment estimer une cession de droit au bail ?

Catégories
Conseils d'expert

Infographie : Le fonds de commerce expliqué de A à Z

Catégories
Conseils d'expert

Infographie : Trois structures fiscales à connaître avant d’investir

Catégories
Conseils d'expert

Immobilier d’entreprise : un investissement accessible à tous

Catégories
Conseils d'expert

Le prêt professionnel : tout savoir pour acheter votre local

Catégories
Bail commercial

Bail commercial et bail professionnel : quelle différence ?

Catégories
Bail commercial

Le bail professionnel : Tout ce qu’il faut savoir

Catégories
Conseils d'expert

Le point sur les diagnostics immobiliers

Catégories
Non classé

Focus sur les lois de l’immobilier

Catégories
Loi Pinel

Qu’est-ce que la défiscalisation immobilière?

Catégories
Procédures

Comment transformer un local commercial en habitation ?

Catégories
Procédures

Comment vendre un local commercial loué ?

Catégories
Assurances

Quelle assurance pour un local commercial ?

Catégories
Bail commercial

Comment estimer ses locaux commerciaux ?

Comment estimer ses locaux commerciaux ?

La première étape pour vendre des murs commerciaux est bien de faire une estimation. La question à laquelle nous allons répondre dans ce tutoriel est de comprendre comment bien estimer des murs commerciaux.

Cela nous amène à se poser la question suivante : Pourquoi il est si important de faire une estimation ? La raison est qu’il vous évitera de brader un local mais aussi de maîtriser votre délai de vente. Car si le prix demandé est trop élevé, votre boutique ne se vendra pas.
Une fois que l’estimation est réalisée, il faut déterminer le prix d’accroche pour anticiper une négociation avec votre potentiel acheteur. Car tous les acheteurs vont penser à négocier. Alors, le meilleur moyen est d’anticiper cette négociation.


Contrairement à ce que pensent la plupart des vendeurs, un local commercial ne s’estime pas aux mètres carrés, comme c’est le cas pour la plupart des logements.
En effet, les données à prendre en compte pour estimer les prix des locaux commerciaux tourne autour de deux catégories bien distinctes. Il y a d’abord des investisseurs estimés à 90% et ensuite les utilisateurs 10%.

L’estimation financière par capitalisation comme solution la plus fiable pour mieux estimer ses murs commerciaux

Ce déséquilibre est si important depuis que les banques refusent de financer les murs de l’utilisateur en plus de leur fonds de commerce dans leur projet de création. Finalement, pour estimer ses locaux commerciaux, il faut aborder une approche financière qui s’appelle l’estimation financière par capitalisation.
Il faut donc évaluer à quelle rentabilité minimum-maximum, les acheteurs vont s’intéresser et se positionner sur votre boutique.

Il existe deux critères d’estimation de murs commerciaux

Le premier critère d’estimation est celui de qualifier la zone d’implantation de la boutique et aussi de mesurer la qualité des commerces environnants.
Le deuxième critère est d’estimer le loyer locatif du marché. Si le bien est loué, il faudra savoir si le loyer est sous-estimé ou surestimé.
Grâce à cette vidéo, vous connaissez maintenant la méthodologie simplifiée et générale pour estimer des murs commerciaux. Nous vous proposons un accompagnement sur-mésure dans cette démarche d’estimation et de commercialisation. Cela vous facilitera sûrement la tâche. A bientôt !

90perfia

Pour aller plus loin

Catégories
Bail commercial

Qu’est-ce que la déspécialisation plénière ?

Catégories
Bail commercial

Comment procéder à la déspécialisation partielle d’un bail commercial ?

Catégories
Non classé

Définition de la déspécialisation d’un bail commercial

Catégories
Fiscalité investissements

Comment est imposée l’indemnité de déspécialisation ?

Catégories
Bail commercial

Tout comprendre sur le dépôt de garantie d’un bail commercial

Catégories
Bail commercial

Comment procéder à la déspécialisation plénière d’un bail commercial ?

Catégories
Bail commercial

La durée d’un bail commercial

Catégories
Bail commercial

La durée d’un bail commercial tacitement reconduit

Catégories
Bail commercial

Tout comprendre sur le cautionnement d’un bail commercial

Catégories
Conseils d'expert

Tout comprendre sur la clause de garantie solidaire d’un bail commercial

Catégories
Bail commercial

Qu’est ce qu’une indemnité de transfert ?

Catégories
Bail commercial

Qu’est ce qu’une indemnité de remplacement ?

Catégories
Bail commercial

Quels sont les locaux soumis à l’immatriculation au registre du commerce ?

Catégories
Bail commercial

Tout savoir sur le pas de porte et le droit d’entrée d’un bail commercial

Catégories
Bail commercial

Comment évaluer l’indemnité d’éviction d’un bail commercial ?

Catégories
Fiscalité investissements

Comment est imposé un pas de porte ou droit d’entrée ?

Catégories
Bail commercial

Comment s’évalue une indemnité d’éviction ?

Catégories
Fiscalité investissements

Comment est imposée l’indemnité d’éviction ?

Catégories
Bail commercial

Les différents types de loyer commerciaux

Catégories
Bail commercial

Quel est le cadre pour autoriser la sous location d’un bail commercial ?

Catégories
Bail commercial

La domiciliation d’une entreprise dans un bail commercial

Catégories
Bail commercial

Quelles sont les sanctions d’une sous location irrégulière ?