Vendre un local commercial vide : Avantages et contraintes


Demandez nous une estimation gratuite

 

L’estimation du prix de vente d’un local commercial vide prend en compte plusieurs facteurs dont les principaux sont les suivants :

L’emplacement

L’adage expliqué par tous dans le monde de l’immobilier est qu’un bien s’évalue grâce à « l’emplacement, l’emplacement et l’emplacement ».
Il est évident que ce critère joue un rôle très important dans le prix de vente, mais il n’est pas le seul.

Les prestations

Le local commercial vide s’évalue en prenant en compte la qualité de l’immeuble, « l’adresse », les emplacements de parking, les entreprises environnantes, l’aménagement intérieur des pièces.

Le coût de la rénovation

Vendre un local commercial vide

L’estimation nécessite un travail d’expert, car une boutique vide doit souvent être rénovée, ce qui pèse sur la valorisation. Il faut donc avoir une idée précise du montant des travaux pour estimer au plus juste le prix de vente.

Mettre en vente

Ce type de Bien est recherché principalement par des utilisateurs. Cette cible procure des avantages et inconvénients.

En effet, les utilisateurs sont devenus peu solvables à cause des institutions bancaires qui ont réduit de manière importante l’accès au financement, à plus forte raison pour les chefs d’entreprise et commerçants.
Ils sont aussi de moins en moins nombreux à chercher à acheter les murs de leur commerce, car ils ne sont pas certains de rester en place plusieurs années.

Cela implique qu’il faut être plus patient pour vendre à un utilisateur, mais l’avantage principal est de vendre au-dessus des prix de marché.
L’acheteur idéal est le commerçant ou l’entrepreneur lui même qui veut acheter exclusivement cette boutique, à cet emplacement, avec cette configuration. Cet acheteur idéal voit une dimension de rareté dans la boutique qu’il convoite, il est donc plus enclin à acheter au prix fort.
Mais ce profil est très rare.

Louer des murs vides

louer des murs commerciaux vides

Louer un local vide permet de toucher rapidement une clientèle très solvable, mais aussi de viser d’avantage d’acheteurs.
Mais attention, ces murs commerciaux peuvent voir leur valeur chuter si le bail n’est pas rédigé correctement. En effet, le bail représente 70% du risque de l’investissement. Il n’est pas rare d’être confronté à un Bien acheté vide sur la base de 100 et de le vendre 3 ans plus tard loué sur une base de 70 à cause d’une mauvaise rédaction du bail commercial.

Vendre des bureaux et des entrepôts vides ou occupés implique la recherche de deux profils d’acquéreurs bien différents

Vendre à des investisseurs

Si le bien est loué, les acheteurs qui pourront se positionner seront des investisseurs dans l’attente d’une rentabilité.
Ces acheteurs sont bien plus solvables que les autres, car ils détiennent généralement un patrimoine immobilier. Ils sont très appréciés des banques qui pourront financer rapidement avec une visibilité non négligeable.

Vendre à des utilisateurs

A l’inverse, si le bien est vide, les acheteurs seront souvent des utilisateurs moins solvables, car leurs revenus dépendent de leur activité professionnelle. Les bilans doivent être bons sur les 2 ou 3 dernières années et l’activité doit donner de la visibilité au banquier sur les années à venir. Les dossiers sont donc bien plus longs à étudier par la banque.

Contactez Perfia

90% des investisseurs référencés chez Perfia sont en mesure de d’acheter sans condition suspensive de financement

Contactez Perfia