Vendre un local commercial neuf


Demandez nous une estimation gratuite

 

Pour financer leurs projets, les promoteurs doivent obligatoirement faire appel à des concours bancaires et commercialiser les lots sur plan.

Vendre un local commercial neuf

Les promoteurs ou marchands de Biens ont un savoir-faire incontestable en matière d’habitation. Mais quand vient le sujet de la surface commerciale, les délais ne sont pas maitrisés, les calculs sont erronés et les projets sont souvent retardés.
Les spécialistes de l’immobilier résidentiel ont besoin des conseils d’un expert comme Perfia pour les accompagner dans l’immobilier professionnel, afin de mieux maîtriser les délais de vente et les prix.

L’estimation pour le business plan

Le point d’ancrage de notre prestation se situe dès la rédaction du business plan. Il n’est pas rare de voir des promoteurs faire des erreurs d’estimation de 30% à 50%.
Nos conseils permettent de réduire cette variation à moins de 5% de marge d’erreur et de mieux sécuriser les délais de vente.

L’engagement sur un délai de vente, l’engagement promoteur Perfia

Pour pouvoir vendre son Bien, un promoteur doit prendre en compte les inconvénients de la vente de murs commerciaux neufs et vides.
Les principales négociations portent sur la franchise de loyer pendant la période d’aménagement du local. La cible est réduite, car le budget du locataire doit être élevé et pèse sur la rentabilité du projet.
C’est en prenant en compte tous ces éléments que notre cabinet s’engage sur un délai de vente et répond à cette contrainte « temps » des promoteurs et des marchands.
En règle générale, le neuf implique des délais élevés pour trouver un locataire, ce qui pèse fortement sur la rentabilité à court terme.

Faut il mieux vendre son local vide ou occupé ?

Louer ou vendre occupé ?

Il est bien plus rentable de vendre occupé pour donner une vraie visibilité sur le locataire et sur la rentabilité de l’opération pour l’investisseur.
Il ne faut pas oublier que les emplacements neufs sont souvent bien placés, avec des surfaces importantes. Une des stratégies, mais pas la seule, est de trouver un locataire avant de mettre en vente.
Nous intervenons alors pour proposer le Bien à la location dans notre réseau d’enseignes nationales.

Vendre brut, une vraie décote ?

L’inconvénient majeur de la vente brute est l’aménagement qui monopolise beaucoup de liquidités pour le locataire ou pour l’investisseur d’une part, mais qui entraîne aussi un allongement du délai pour percevoir un loyer.
Cette contrainte se gère très facilement, il faut simplement en prendre conscience et en tenir compte pour la commercialisation.

Vendre sur plan

Vendre sur plan rassure sur le fait que le local est neuf, ce qui laisse entendre qu’il n’y aura pas de surprises à court et moyen terme. Dans un second temps, cela permet d’ajouter certaines options comme la hotte d’extraction ou modifier la vitrine, ce qui doit être mis en avant pour la vente.

L’importance de l’emplacement

L’emplacement est primordial pour maintenir un prix de vente optimisé.
Plus la surface est importante et plus le prix au m2 est bas. Sur des emplacements de qualité, ce mécanisme est différent et peut même permettre de vendre plus cher.

Vendre sur un emplacement secondaire

L’emplacement secondaire n’est pas une contrainte : Il faudra simplement piloter la commercialisation différemment et viser d’autres types de clientèle.

Vendre une ou plusieurs boutiques ?

Il est évident que les contraintes d’urbanisme impliquent certaines restrictions aux promoteurs dans la capacité de découpe, en particulier avec la problématique des places de parking.
Néanmoins, il est possible dans les grandes surfaces commerciales, de faire plusieurs boutiques et de partager le risque sur plusieurs locataires, et à terme de dynamiser la rentabilité.

Contactez Perfia

La découpe est une clef pour valoriser le prix de vente des locaux commerciaux neufs

Contactez Perfia