Demandez nous une estimation gratuite

On dénombre de nombreux facteurs qui influent sur la valeur foncière des murs de boutiques :

• La zone d’implantation : Emplacement N°1, emplacement N°1bis, emplacement N°2, autre
  Les prestations
  La surface
  La singularité / la rareté du bien
  Mais surtout la demande…

Malgré tout, l’emplacement et le bail commercial sont les deux critères à analyser en premier lieu.

Emplacement N°1 : Les très bons emplacements

Les locaux très bien situés attirent les enseignes les plus solvables. La sécurité du paiement des loyers est meilleure, mais la rentabilité y est moindre. Les très bons emplacements se vendent à un prix élevé.

Emplacement N°1bis, N°2 : Les emplacements secondaires

On a tendance à les caractériser comme attrayants, mais ils sont moins bons que les emplacements N°1. C’est la grande majorité des locaux commerciaux à vendre.
Le risque locatif est supérieur, il faut l’analyser avec précision. Il faut dans ce cas prévoir avec justesse la clientèle que l’on décide de cibler pour pratiquer les prix les plus justes, mais également pour optimiser le prix de vente.

Les moins bons emplacements

Ils sont peu attrayants, mais un marché s’y organise, car même le local le plus mal placé se vend, car il reste louable.
Le risque est élevé, il faut donc déterminer précisément la valeur vénale pour que l’opération soit rentable.

Plus d’infos sur les différents types d’emplacement

Pourquoi faire estimer votre local commercial par Perfia ?

• Pour être certain que le prix estimé est le reflet de sa valeur
 Pour bénéficier de notre savoir faire pour valoriser un bien et le vendre plus cher
 Pour vendre rapidement
 Pour être mis en contact avec des acheteurs pouvant signer sans condition suspensive de crédit

L’appréciation du bail commercial

Le bail commercial peut être attaché au local, indépendamment de son occupation. Il peut restreindre certaines activités, mais il a le mérite de clarifier les cibles de la vente.Les baux professionnels et commerciaux sont plus attractifs que les baux d’habitation pour l’investisseur, car ils font preuve d’une plus grande souplesse. Les clauses les plus appréciées sont les suivantes :

  Taxe foncière charge preneur
  Une destination « convergente »
  Un bail ferme sur 9 ou 12 ans
  Une caution solidaire d’un garant ou du gérant
  Une caution bancaire
  Etc.

Les cibles de vente

Les utilisateurs

C’est la cible première de la location, mais on peut aussi parfois décider de leur vendre pour qu’ils puissent travailler dans un local qui leur appartient. L’inconvénient majeur reste le financement bancaire, qui est toujours risqué.

Les investisseurs

Acheter des locaux commerciaux pour les louer est une activité qui peut être très rentable et qui permet de se constituer un patrimoine sur le long terme.

Contactez Perfia

Demandez à Perfia d'analyser votre bail commercial pour valoriser votre Bien immobilier avec précision

Contactez Perfia