Investir dans l’immobilier professionnel peut s’avérer très avantageux. La gestion est moins lourde, et parfois même prise en charge par certains organismes.

Les avantages par rapport au marché du logement

Louer des bureaux, des boutiques, des entrepôts ou même des parkings peut être particulièrement intéressant pour tous ceux qui souhaitent investir tout en ayant de moindres contraintes. Tout d’abord, les frais relatifs à la gestion sont inférieurs à ceux engendrés par le marché locatif d’habitation. La législation les concernant est également moins contraignante. De plus, le taux de vacances est particulièrement bas, garantissant ainsi une certaine stabilité des prix, ce qui n’est pas toujours le cas dans le domaine de l’habitation. La régularité des loyers est également plus stable puisque le locataire a besoin d’un local pour y exercer son activité et le bail commercial dure plus longtemps. Le marché de l’immobilier professionnel se porte donc plutôt bien, même s’il est moins traditionnellement sollicité en matière d’investissement.

Le meilleur moyen pour y avoir accès

Là encore, les nouvelles sont bonnes. En effet, il n’est pas nécessaire de posséder énormément de capitaux ou d’être un investisseur aguerri. Les particuliers plus modestes peuvent intégrer une SCPI (Société Civile de Placement Immobilier) leur permettant ainsi d’obtenir des revenus locatifs conséquents et surtout plus sûrs. Ces organismes de placement sont accessibles à tout type d’investisseurs et l’investissement se fait sous forme de parts (aussi appelées couramment « pierre-papier »). C’est donc une seule société de gestion qui se fait l’intermédiaire entre l’investisseur et un parc de biens immobiliers. Cette société reverse par la suite les loyers en fonction du nombre de parts détenues par l’investisseur.

Ce qu’il faut savoir avant d’investir

Évidemment, il n’est pas prudent de se lancer seul dans l’investissement, surtout lorsqu’il s’agit d’immobilier d’entreprise. Certaines sociétés peuvent aider les personnes qui souhaitent investir au travers d’une location de bureaux par exemple. Ces personnes seront alors aiguillées sur le choix de locaux pour optimiser le rendement. En effet, l’emplacement de ces derniers est primordial qu’il s’agisse du secteur, mais également des commerces qui sont à proximité. Ils devront s’assurer que la rue est passante, qu’une vitrine est présente (ce qui attire un certain type de locataires) ou qu’une salle d’attente peut y être aménagée.

L’immobilier d’entreprise aujourd’hui

Les normes de construction et le marché du travail ont radicalement changé les règles en matière d’immobilier professionnel. De plus en plus de locaux de type « open space » sont plébiscités puisque de plus en plus de personnes sont à leur compte. En effet, certains espaces peuvent être partagés par des personnes exerçant des activités complètement différentes : elles travaillent en coworking de façon permanente ou ponctuelle. Aussi, certains modes de constructions sont privilégiés comme les bâtiments basse consommation qui émergent un peu partout dans l’hexagone.