Assurance décès invalidité


assurance-deces-invalidite

Cette assurance permet à la banque en cas de décès ou d’invalidité (liée aux revenus) d’être payée par l’assurance.

Cette assurance a un caractère obligatoire.

Elle est très pratique en cas de succession de l’un des souscripteurs.

Exemple pratique :

Monsieur et Madame X ont acheté une maison 1.000.000 d’euros et ont fait un emprunt à 100%.

• Si l’assurance sur le prêt est à 50% pour monsieur et 50% pour madame alors en cas de décès de l’un ou de l’autre, l’assurance rembourse à la place du défunt la moitié du montant du capital restant dû.
Dans ce cas, la mensualité à payer par l’époux vivant est divisée par deux.

• Si l’assurance sur le prêt est à 100% pour Mr et 100% pour Mme alors dans ce cas, l’assurance rembourse à la banque le prêt dans sa totalité.
Avantage incontestable si madame n’avait pas assez de revenus pour régler la mensualité, ce montage permet de ne plus avoir de mensualité car le prêt est soldé. Le coût est deux fois plus élevé.