Demandez nous une estimation gratuite

Les critères d’estimation d’un local commercial sont identiques à ceux de l’habitation, mais avec une appréciation différente.

Les principaux critères d’estimation

• L’emplacement
 La qualité du bail commercial
 Le rendement net du local
 L’affectation
 La notion de libre ou occupé
 L’équipement du local par une extraction
 Le type d’activité que la copropriété autorise
 L’accessibilité handicapée
 Le taux d’occupation de la zone

Le critère OCCUPE ou LIBRE

 Contrairement aux locaux d’habitation, les locaux commerciaux se vendent en général plus cher de 15 à 30% s’ils sont occupés par un locataire.
 L’incidence sur le prix varie en fonction de la qualité du locataire et du bail.

Il est souvent nécessaire de trouver un bon locataire et lui louer le local pour le vendre au meilleur prix.

La notion de rendement

Le rendement concerne un Bien immobilier qui est loué.
Dans le secteur résidentiel, une décote à la vente est immédiatement appliquée (Entre 15 et 30 % du prix de vente libre) quand un appartement est proposé loué à la vente. Elle s’explique par le fait que la demande est plus importante sur les appartements vides.

Le rendement est un critère important pour la vente d’un local commercial, car la majorité des acquéreurs achète pour louer. Le rendement est donc un critère beaucoup plus important pour un acheteur que le prix au m2.

La notion d’affectation

L’affectation est un élément déterminant pour valoriser des murs de boutique.
Plus l’affectation sera large, c’est à dire qu’il y aura beaucoup d’activités possibles, plus les murs vaudront cher. L’affectation n’influe quasiment pas sur le prix de vente pour des locaux d’habitation.

Le prix au m2

La notion de prix au m2 est un indicateur secondaire pour les locaux commerciaux, alors qu’il est l’argument principal pour des secteurs d’habitation denses comme Paris.

Contactez Perfia

Avez vous estimé correctement votre local commercial avant de le vendre ?

Contactez Perfia