Que vous soyez boulanger, fleuriste, artisan ou autres, que vous soyez une PME ou un indépendant, que vous soyez locataire ou propriétaire, que vous exerciez dans un atelier, une boutique, un local commercial, un bureau ou un entrepôt, mieux vaut être bien assuré ! Précisons d’abord que l’assurance professionnelle n’est pas forcément obligatoire. Certaines professions ne sont pas sujettes à cette obligation, il faut donc bien se renseigner selon son secteur.

Mais dans la grande majorité des cas, l’assurance du fonds de commerce est quasiment indispensable à la survie de votre activité en cas de problème. On n’est malheureusement jamais à l’abri d’un incendie, d’un dégât des eaux ou d’un vol. Il est donc plus que recommandé de protéger vos biens et vos installations, car les réparations et le remplacement de vos locaux et de votre matériel risquent de vous coûter bonbon.

Que couvre l’assurance multirisque professionnelle ?

La plupart des compagnies d’assurance proposent une assurance multirisque pour votre local commercial avec une couverture déjà assez large à laquelle peuvent se greffer certaines options gratuites ou payantes. En général, ces assurances destinées aux professionnels garantissent justement les cas précédemment cités : l’incendie, le vol et vandalisme, et le dégât des eaux qui est le sinistre le plus fréquemment rencontré. Qu’il soit causé par vous ou quelqu’un d’autre, il peut rapidement faire des ravages sur votre local commercial, mais aussi votre matériel et votre stock.

Notons au passage que les locaux situés en rez-de-chaussée, sont ceux qui ont le plus de risques d’être touchés. Si vous êtes tenu responsable d’une fuite d’eau ou de la propagation d’un incendie et que ceux-ci touchent vos voisins, vous serez également tenus d’assumer financièrement les divers dommages engendrés. En souscrivant à une assurance multirisque, vous êtes en outre couvert contre le bris de glace ou d’enseigne, l’explosion, la tempête, le gel et autres catastrophes naturelles.

RC pro et autres options

Les entreprises d’assurance proposent de nombreuses options afin d’établir un contrat « sur-mesure » pour une protection adaptée aux besoins de votre commerce. Parmi elles, on peut citer le remboursement en valeur de reconstruction en valeur à neuf, la prise en charge de bris de machines, l’assistance 24h/24, 7j/7 ou encore la perte d’exploitation qui vous permet d’être indemnisé jusqu’à la reprise de votre activité et de surmonter les difficultés financières.

 

Seulement obligatoire pour certaines professions libérales, la responsabilité civile professionnelle (RC pro) peut néanmoins être incluse dans votre assurance multirisque. Elle offre la garantie des dommages causés par votre entreprise, votre personnel, votre équipement ou vos marchandises.

Combien coûte une assurance local commercial ?

Le tarif de l’assurance pour vos locaux va dépendre de nombreux facteurs comme la nature de votre activité, le statut de votre société, la surface de votre local commercial, mais aussi de votre chiffre d’affaires, de la taille de votre entreprise (nombre d’employés) ou encore votre exposition aux risques. Le tarif appliqué par les compagnies d’assurance sera donc ajusté au cas par cas.